Un projet pharaonique est en train de voir le jour en Chine, à 3 heures de Shanghai.

Il s’agit de Dongtan la 1ére éco-cité ! La Chine, qui est à l’origine de ce projet, est réellement un pays de paradoxe puisque la Chine est aussi le pays qui a le triste record d’avoir 20 de ses villes parmi les 30 plus polluées de la planète.

Selon des études très sérieuses, voici quelques unes des villes ou régions les plus polluées de la planète :

  • ARGENTINE :
    MATANZA-RIACHEULO
    Le fleuve est le plus mauvais lieu environnemental d’Argentine avec plus de 3.500 tanneries, sources de pollution comme pétrole et produits chimiques, usines et fonderies, rejets illicites d’eaux d’égout et 42 décharges ouvertes d’ordures le long du fleuve.
  • AZERBAIDJAN :
    SUMGAYIT
    Le taux de cancer est 22 à 51% plus élevé que la moyenne nationale en Azerbaidjan.
  • BENGLADESH :
    HAZARIBAGH
    Quatre-vingt-dix pour cent des 270 tanneries enregistrées au Bangladesh sont situés à Hazaribagh, sur une surface de 62 acres de terre. Les tanneries produisent de 7.7 million de litres d’eaux usées et 88 millions de tonnes de déchets solides par an ; 15.000 mètres cubes de ces fuites coulent directement dans le fleuve Buriganga.
  • BRESIL :
    CUBATAO
  • CHINE :
    HUAXI
    Depuis 2001, le gouvernement de Huaxi a loué presque 2500 acres au parc industriel de Huaxi, hébergeant ainsi treize sites de production chimique. Selon les rapports, des futs de produits chimiques ont été abandonnés à l’intérieur des usines et de l’eau usagée non traitée simplement couverte de dalles en béton. Des pertes agricoles graves ont été rapportées dans le secteur.
    LANZHOU
    Lanzhou a été, par le passé, cité par le World Resources Institute comme une des villes les plus polluées du monde. Émissions industrielles lourdes et utilisation du charbon comme carburant primaire sont les sources principales de pollution. Les décharges industrielles illégales sont banales et fréquemment rapportées dans la presse locale. Le maire a lancé des appels publics pour que les résidants marchent pour aller travailler…
    LINFEN, Province de SHANXI
    L’agence de protection de l’environnement d’état (SEPA) de la Chine a stigmatisé Linfen en tant que ville ayant la plus mauvaise qualité d’air dans le pays à cause de son extraction de charbon.
    RIVIERE HUAI
    TIANJING
    Tianying a les principales bases de production de plomb de Chine, contribuant à l’empoisonnement et à divers désordres et maladies chez les enfants.
    URUMQI
    Un rapport édité en 1998 par l’organisation mondiale de la santé, sur la mauvaise qualité de l’air dans 272 villes dans le monde entier, a cité Urumqi comme une des dix principales. L’air contient des substances et particulaires comme du PM10, de l’anhydride sulfureux et des protoxydes d’azote qui opacifient l’air.
    WANSHAN
    Wanshan est surnommé la capital du mercure de Chine parce que, plus de 60% des gisements du mercure du pays, ont été découverts là. La contamination de mercure s’étend à l’air de la ville, les systèmes d’eau de surface, et les sols. Les concentrations dans le sol s’échelonnent de 24.3 à 348 mg/kg (16 à 232 fois les normes nationales maximum pour la contamination de mercure)
  • INDE :
    ANIPET
    L’usine de Ranipet est spécialisée dans la fabrication du chromate de sodium, des sels de chrome et de la poudre de tannage à base de sulfate de chrome qui est utilisée dans le tannage du cuir. Le conseil de lutte contre la pollution de Tamil Nadu estime qu’environ 1.500.000 tonnes de déchets solides se sont accumulées pendant plus de deux décennies de production. Un stockage à ciel ouvert (trois à cinq mètres de hauteur sur presque cinq acres et demi de terre) présage des fuites de ce cocktail toxique dans les eaux souterraines.
    BHOPAL
    KANPUR
    COMPLEXE INDUSTRIEL DE MAHAD
    Selon un rapport de la cour suprême, approximativement 1.800 tonnes de cambouis dangereux est accumulée dans le complexe industriel de Mahad. Les déchets dangereux n’ont pas été correctement contenus sur les lieux du complexe industriel comme affirmée par divers directeurs industriels et ont été libérés dans les nappes phréatiques avoisinantes.
    SUKINDA
    Des femmes ouvrières sont exposées à l’eau souillée par le chrome hexavalent. L’infertilité, les déformations congénitales et la mortalité natale sont le résultat de cette exposition.
  • VAPI
    Approximativement 71.000 personnes ont utilisé l’eau de puits souillée par manque d’une autre source sûre d’eau.

  • MEXIQUE :
    MEXICO CITY
    Les niveaux d’ozone à Mexico excèdent les normes de l’organisation mondiale de la santé pendant 300 jours par an, et SEMARNAT (secrétariat à l’environnement et aux ressources naturelles) a estimé que l’air dans la ville frontière de Ciudad Juarez est 40% moins pollué que dans la capitale.
  • PEROU :
    LA OROYA
    Les enfants jouent près des usines. En 1999, 99% des enfants de La Oroya ont des niveaux élevés de plomb dans leur sang.
  • PHILIPPINES :
    MARIALO et le FLEUVE MEYCAUAYAN
    Les déchets industriels sont déversés dans le fleuve de Meycauayan qui est une source d’eau potable et d’approvisionnements en eau agricole pour les 250.000 personnes vivant dans et autour de la banlieue de Manille. Cette contamination substantielle résulte également des équipements de recyclage du plomb le long le fleuve à Marilao et des nombreuses tanneries qui vident l’eau usagée chargée de chrome hexavalent dans le fleuve.
  • ROUMANIE :
    BAI MARE
  • ex-URSS :
    BRATSK, RUSSIE
    Selon Yuri Udodov, responsable du comité fédéral de l’écologie (FCE) dans l’état d’Irkoutsk, cette région a « le taux le plus élevé de décharge de mercure métallique de toute de la Sibérie. » Bratsk a été déclaré zone de désastre écologique. L’usine d’aluminium a pollué l’environnement à un tel degré que la ville de Chikanovskiy a été évacuée en 2001 en raison d’urgences répétées de santé.
    CHITA, RUSSIE
    Krasnokamensk a produit de cinquante à soixante-quinze millions de tonnes de déchets radioactifs, en faisant ainsi le plus grand rejet d’uranium de production dans le monde. Une enquête de la communauté de Balei répertorie des centaines de maisons avec des niveaux de rayonnement dépassant 10 à 20 fois les niveaux admissibles. Environ 500-1000 maisons ou plus souffrent d’expositions de radiation bien au-dessus des normes internationales.
    DZERZHINSK, RUSSIE
    Les fuites de 190 produits chimiques a transformé les eaux souterraines en cambouis toxique dangereux. L’espérance de vie est de 42 ans pour les hommes et 47 pour les femmes.
    MAGNITOGORSK, RUSSIE
    La plus grande des aciéries russes est réputée pour émettre 650.000 tonnes de déchets industriels, y compris beaucoup de produits chimiques toxiques, en polluant de ce fait environ 6500 kms carrés. Selon des travailleurs de cette industrie sidérurgique, aucun des dispositifs de filtrage n’est en condition de fonctionnement.
    MAYAK et le LAC KARACHAY, CHELYABINSK, RUSSIE
    NORILSK, RUSSIE
    Norilsk a le plus grand complexe de fonte des métaux lourds du monde. Ces opérations libèrent 4 millions de tonnes de Cadmium (Cd), Cuivre (Cu), Plomb (Pb), Nickel (Ni), Arsenic (As), Selenium (Se) et Zinc (Zn) dans l’air annuellement.
    PENINSULE DE KOLA, RUSSIE
    RUDNAYA PRISTAN, RUSSIE
    Dalnegorsk et Rudnaya Pristan sont deux villes extrême-Orientales russes dont les résidants souffrent de sérieux empoisonnements au plomb dus à une vieille fonderie et au transport peu sûr de concentré de plomb depuis la mine locale. Une étude récente suggère que l’eau potable, la poussière des maisons et les récoltes de jardin contiennent des niveaux dangereux de plomb. L’eau échappée de la fonderie atteint la moyenne de 2900 m3/day avec des concentrations jusqu’à 100 kilogrammes de plomb et de 20 kilogrammes d’arsenic
    TCHERNOBYL, UKRAINE
    Les enfants en Belarussie, en Russie et en Ukraine souffrent des effets du rayonnement libéré en avril 1986. L’orphelinat de Rechitsa en Belarussie s’occupe de l’énorme population des enfants malades.
  • USA :
    NOUVELLE ORLEANS , Etat de LOUISIANE
    HANFORD, Etat de WASHINGTON
  • ZAMBIE :
    KABWE
    De jeunes hommes recherchent le métal près d’une mine abandonnée de plomb. Beaucoup d’enfants dans le secteur souffrent d’empoisonnements graves au plomb.

Vous en voulez encore ???
Haina (Republique Dominicaine)
Oriente (Equateur)
Ust-Kamenogorsk (Kazakhstan)
Dandora (Kenya)
Maluu-Suu (Kyrgyzstan)
Huancavelica (Perou)
etc …

Malheureusement, il n’y a pas que ces quelques villes puisque, selon l’avis d’experts, nous avons peu d’informations sur l’Amérique Latine et l’Asie Centrale …

Quelques articles sur le sujet :