Selon Xinhua, l’agence de presse officielle chinoise des JO, après l’allumage de la torche par Jiang Xiaoyu, président de la Commission de la flamme olympique et vice-président du Comité olympique chinois, la flamme olympique a traversé sans encombre Paris de la Tour Eiffel au Stade Charletty.

A Pékin, la directrice des médias du comité d’organisation des Jeux de Pékin, Wang Hui, a condamné tout en les minimisant, les manifestations qui ont commencées à Londres dimanche : « Nous condamnons fermement ces quelques séparatistes. Leurs actions seront condamnées à travers le monde et sont vouées à l’échec »

J’ai lu, sur de nombreux forums, que les chinois se moquent de ce qui se passe au Tibet et la levée de boucliers contre la Chine au moment des J.O. Il n’en est rien ! En réalité, l’information leur est tout simplement refusée et filtrée !!!

En Chine, le journal télévisé du soir de la télévision centrale chinoise, le plus regardé dans le pays, a seulement évoqué lundi le départ de la flamme olympique à Paris, sans parler des incidents.

Le Comité d’organisation des jeux Olympiques de Pékin (Bocog) a « fermement » condamné lundi les incidents qui ont émaillé dimanche le passage de la flamme olympique à Londres, accusant les « séparatistes tibétains ».

Le communiqué officiel de Xinhua

Un article de Xinhua sur les émeutes de Lhasa


La Pétition pour la Libération du Tibet