Les images arrivent … Le bilan s’alourdit …

De 40 morts dans les premières heures, on est maintenant passé à une estimation de 10 000 morts et des dégâts pour le moment estimés à 40 milliards de dollars.

On commence à réaliser qu’il y a :

  • des trains entiers portés disparus
  • des villes entièrement rasées dont une ville de 70 000 personnes
  • des explosions dans des centrales nucléaires
  • des incendies dans des raffineries de pétrole
  • L’ile de Honshu (l’ile où se trouve Tokyo) qui semble s’être déplacée de 2,4 m

et le bilan va s’alourdir encore… On craint maintenant une catastrophe nucléaire à grande échelle !

54 centrales nucléaires qui fournissent 50% de l’énergie électrique du Japon et le tout dans la zone ayant la plus forte activité sismique de la planète !

Folie ? Envie de suicide ? Bêtise ? Appat du gain ?

Fukushima, Onagowa, Tokai des noms que nous allons apprendre à connaitre et qui deviendront tristement célèbres si nous survivons à ce que l’on pense maintenant être la plus grande catastrophe de l’histoire de l’humanité ! Pour info, il y a 1 mois, la centrale de Fukushima devait être arrétée car elle était en fin de vie mais … le gouvernement japonais a déposé un moratoire pour allonger sa durée d’exploitation de 10 ans !!! Funeste décision !!!

Samedi 12 Mars :

A Fukushima 1, une explosion a retenti dans les installations abritant le réacteur n°1 qui connaissait des problèmes de refroidissement depuis vendredi.

La vidéo :

Puis dimanche, c’est le réacteur n°3 qui a connu une panne de refroidissement.

Dimanche 13 Mars :

  • 15h : L’état d’urgence a été déclaré dimanche à la centrale nucléaire d’Onagawa (nord-est du Japon)
  • 16h : Environ 590 000 personnes ont été évacuées dont 210 000 personnes vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale de Fukushima ».
  • 17h30 : « L’état d’alerte a été décrété en raison d’un niveau de radioactivité dépassant le seuil autorisé, dans les environs de la centrale. Les autorités japonaises enquêtent sur la source de ces radiations », avait déclaré l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie aAomique).
  • 17h50 : Le système de refroidissement de la centrale de Tokai s’est arrêté, laissant craindre une nouvelle explosion à quelques dizaines de kilomètres au nord-est de Tokyo. A la centrale d’Onagowa, la Tohoku Electric Power Company a décrété le premier niveau de l’état d’urgence dimanche avant de préciser que le niveau élevé de radioactivité constaté était dû aux émanations de Fukushima.

Lundi 14 Mars :

  • 3h36 : Explosion du réacteur n°3 de la centrale de Fukushima

Le Washington Post a produit une carte des centrales construites sur des zones à risques sismiques dans le monde : 440 centrales nucléaires en zone sismique à risque pour produire 14% de l’électricité mondiale.

Ca fait peur !!!

Centrales nucléaires en zones sismiques