Les faits :

Ca y est !!! Ce que je craignais arrive !!! Je parle bien entendu de la réaction en chaine :

  • Ce matin, aux enviros de 6h30, après les réacteurs 1 et 3, le réacteur 2 a explosé à son tour mais cette fois-ci le coeur du réacteur a lui explosé et le combustible nucléaire a commencé sa fusion ! Autant dire que maintenant le réacteur s’est transformé en bombe !!!
  • Le feu s’est déclaré au réacteur no4 malgré que celui-ci ait été arrété bien avant le tsunami.
  • les niveaux de radiation mesurés à la centrale avant et après l’explosion du réacteur n°2 sont 4 fois supérieures après l’explosion. Il y a maintenant un taux d’un peu plus de 8000 millisieverts.

Fukushima vue du cielLa centrale vue du ciel après l’explosion des réacteurs 1 et 3

La réaction officielle :

Le 1er ministre japonais a enfin publiquement admis que « des fuites radioactives potentiellement dangereuses pour l’homme sont en cours » et que « malgré que la situation soit devenue grave, nous vous demandons de garder votre calme ».

Le gouvernement japonais a décrété :

  • l’évacuation des populations dans un rayon de 30 kms autour de la centale de Fukushima.
  • l’évacuation de tout le personnel de la centrale (environ 800 personnes) pour ne laisser qu’environ 50 à 80 travailleurs sur site.

Le gouvernement japonais a demandé officiellement l’aide des USA sur le problème des refroidissements de centrale nucléaire.

Les chiffres :

  • Une exposition de 7 minutes à un taux de radiation de 400 millisieverts correspond à la dose maximale annuelle admissible pour un travailleur dans une centrale nucléaire.
  • Une exposition de 75 minutes au même taux de radiation conduit à l’apparition de maladies nucléaires : leucémie, cancer de la thyroide, cancer de la peau, dégénérescence cellulaire, etc …
  • Le taux de radiation autour de la centrale est maintenant de 8000 millisieverts. Je vous laisse conclure …

La conclusion ??

On voit bien que pour les centrales type Fukushima :

  • le fait de les placer en bord de mer :
    • offre la possibilité d’une grande quantité d’eau de refroidissement
    • mais les rend plus vulnérables
  • elles ne sont pas du tout adaptées à un refroidissement en urgence des réacteurs
  • et qu’il y a du y avoir une erreur de calcul ou des économies de conception dangereuses avec le recul.

Rassurez-vous ! Une fois les réacteurs 1 à 4 explosés, il en restera 2 à Fukushima …  et plusieurs centrales avec plusieurs réacteurs dans un rayon de 10 kms autour …

Tous les ingrédients d’une réaction en chaine qui va s’emballer sont là !!! La fin de notre monde est arrivée ???

En tout cas, j’espère que la fin d’un monde est là, la fin d’un monde où nos gouvernements nous disent que tout est beau et tout est rose avec le nucléaire.