4 jours après un tremblement de 7.4 à Miyagi, une alerte au tsunami rapidement levée et une fuite de radioactivité à Onagawa, il y a eu un nouveau tremblement de terre à Fukushima.

La secousse, survenue à 17 h 16 (8 h 16 GMT), avait une magnitude de 6,6, selon l’Institut de géophysique américain (USGS). Son épicentre était situé à 13 km seulement de profondeur, et à 81 km au sud-sud-est de la ville de Fukushima, a précisé l’Institut.
On constate quand même que les secousses (les répliques comme disent les spécialistes) deviennent de moins en moins fortes … 9 puis 7,4 puis 6,6 …
D’accord mais jusqu’à quand ?? Tepco démontrant depuis 1 mois son incompétence, on peut à juste titre trembler !!
Des dégâts ou des conséquences écologiques ? Encore trop tôt pour le dire …

En tout cas, c’est le moment où jamais d’un petit cours de géographie japonaise pour se rendre compte que toutes les centrales nucléaires qui font l’actualité sont très proches les unes des autres, en moyenne entre 20 et 80 km les unes des autres …


LA CARTE :
ATTENTION, sur cette carte, il y a une petit erreur : la centrale de Fukushima n’est pas là où elle est indiquée en rouge (il s’agit de la ville de Fukushima) mais elle se trouve belle et bien sur le bord de mer, coté Ouest !!!