La Chine a rejeté une demande de Louise Arbour, Haut commissaire des Nations unies pour les droits de l’homme, de se rendre au Tibet et d’avoir un libre accès à la région pour les journalistes et observateurs indépendants.

Sept experts des droits de l’Homme à l’ONU ont fait part jeudi de leur « profonde inquiétude » sur la répression au Tibet.

Pékin a brandi une nouvelle fois la menace terroriste et affirmé avoir démantelé dans la région autonome du Xinjiang, un groupe islamiste qui prévoyait de kidnapper des athlètes, journalistes et touristes étrangers durant les Jeux.