Skip to main content

Comment voler une voiture en images …

Comment voler une voiture en images …

Rien de plus simple apparemment et avec des ustensiles on ne peut plus banaux !!!

Ca craint !!!

Messieurs les constructeurs ?!? On se bouge un peu ?!?

PS : Je ne suis pas sûr que cela soit du roumain mais bon …

[podcast format= »video »]http://leblog.sourcefraiche.com/wp-content/multimedia/Documents_Interdits/France/Vol de voitures en images.flv[/podcast]

Vol de voiture : ca fait froid dans le dos !!

Vol de voiture : ca fait froid dans le dos !!

Une fois n’est pas coutume, un sujet différent !!! Il s’agit d’un petit reportage vidéo du magazine Auto Plus sur les nouvelles méthodes de vol de nos voitures.

On voit bien que, que nos voitures soient récentes ou anciennes, nous ne sommes pas du tout protégés contre le vol de nos « chères » voitures.

Nos voitures anciennes : on les vole avec cette sorte de clé vierge.

Nos voitures modernes : l’électronique, qui est censée les protéger, rend finalement leur vol bien plus facile et plus discret !!

Il y a même pire !!! Avec le dernier appareil, on voit bien qu’en plus, elles peuvent être « maquillées » pour la revente et on peut même diminuer leur kilométrage …

En conclusion, se faire voler ou non sa voiture, c’est juste une question de chance ou de malchance !!!

Messieurs les constructeurs, merci de vous pencher sérieusement sur ce problème !!!

[podcast format= »video »]http://leblog.sourcefraiche.com/wp-content/multimedia/Documents_Interdits/France/Vol de voiture.flv[/podcast]

Nouveau guide du permis à points

Nouveau guide du permis à points
Retrait de  points

Petit excès de vitesse 1 point et  68  euros ou 135 euros moins de 20 km/h.
Gros excès de vitesse 3 points et 135   euros entre 30 et 39 km/h.
> > > >  > 4 points et 135 euros  entre 40 et 49 km/h.
> > > > > 6 points et 1500 euros maxi entre 50  km/h et plus.
Ceinture 3  points et 135  euros ;
Téléphone 2 points et 135   euros.
Stationnement 3 points et 135   euros
Dépassement – 2 points, si vous   accélérez ou refusez de serrer à droite lorsque vous êtes sur le  point  d’être dépassé
> > > > > – 3 points et 135 euros    lorsque vous doublez par la droite ou sans clignotant ou trop près d’un  piéton (ou d’un cycliste….) ou sans possibilité de vous rabattre vite ou  en faisant une queue de poisson ou alors que vous êtes déjà sur le pont  d’être  devancé.
Feu Rouge ou Stop 4 points et 135   euros
Alcoolémie 6 points d’office,   jusqu’à 9000 euros
Petite  alcoolémie 135 euros.    Taux  d’alcool compris entre 0,5 et 0,8 gramme par litre de sang,  soit de 0,25 à 0,40 milligramme par litre d’air expiré.
Grosse  alcoolémie – jusqu’à 4500 euros.   Débit passible également de deux ans de prison maxi, pour un taux  d’alcool d’au  moins 0,8 gramme par litre de sang, soit de 0,4  milligramme par litre d’air expiré.
– La sanction est  identique en état  d’ivresse manifeste ou si vous refusez de vous  soumettre au  test.
– En cas de récidive (état d’ébriété,  d’état d’ivresse manifeste ou de nouveau refus du test ), la peine maxi  est doublée ( jusqu’à 9000 euros et 4 ans de prison ).
Priorité 4 points et 135   euros.
Sans  clignotant 3 points et 35 euros,  si vous changez de direction ou si vous sortez d’une place de  stationnement
Eclairage 4 points et 135  euros, si vous circulez sans éclairage de nuit ou par visibilité   insuffisante.
Distance de  sécurité 3 points et 135   euros.
Ligne  continue 1 points et 135  euros, si vous la chevauchez.
3 points et 135 euros: Si vous  la  franchissez.
Sens  interdit 4 points et 135   euros.
Autoroute 3 points et 35 euros  quand vous circulez sur la bande d’arrêt d’urgence
4   points et 135 euros, si vous faites demi – tour ou effectuez une  marche  arrière.
Détecteur de  Radars 2 points,   jusqu’à 1500 euros.
Les  Délits 6 points, jusqu’à 30   000 euros et 5 ans de prison.
Permis Conduire malgré une  suspension de permis ou refuser de la remettre jusqu’à 4500 euros et deux  ans d’emprisonnement.
Plaques Jusqu’à 3750 euros et  5 ans de prison lorsqu’elles sont fausses
Fuite Après un accident ou  un refus  d’obtempérer, jusqu’à 30 000 euros et 2 ans de   prison.
Blessures Involontaires, avec  interruption temporaire de travail de moins de trois mois, jusqu’à 30 000  euros et 2 ans de  prison.