Le 12 Avril 2008, dans le billet « Nouvelle discipline aux Jeux Olympiques 2008 : langue de bois !!!« , je vous relatais la position d’un certain nombre de politiques par rapport à la Chine et aux JO 2008 …

Voici, de manière factuelle, le « avant » et le « après » :

SARKOZY – le 12 Avril 2008 :

« Il assurera la présidence de l’UE pendant les JO et a lié sa participation à un dialogue entre Pékin et le dalaï lama. »

SARKOZY – le 8 Aout 2008 :

Depuis, pas de dialogue entre Pékin et le Dalai Lama mais :

  • Il sera à l’ouverture des JO.
  • Il a interdit toute manifestation pour la libération du Tibet à proximité de l’ambassade de Chine à Paris.
  • Il a donné une liste de dissidents politiques à libérer. (Dans le passé, la France a plusieurs fois donné des listes de prisonniers à libérer sans aucun résultat …)
  • Il ne rencontre plus le Dalai-Lama pendant sa visite à Paris au mois d’Aout.
  • … dans tout cela, il a gagné le sobriquet de Président « Viens-Viens pas » que lui ont donné les chinois … et la France a perdu sa crédibilité …

    Ah oui au fait !!! La presse étrangère est censurée pendant les JO … Ça commence bien !!!

    Related Images: