Actualité

Tout tout tout …

Coups de Coeur

Mes sites


« | Main | »

JAPON, Fukushima – 26/03/2011 : Nouvelles inquiétudes, nouvelles contaminations

By Gilbert | mars 26, 2011

Le point sur les contaminations

 

Trois ouvriers hospitalisés pour brulûres radioactives

Depuis le début de l’accident nucléaire, on voit bien que Tepco, le plus gros producteur d’électricité « nucléaire » japonais, a été incapable de protéger l’humanité du risque nucléaire et est incapable aujourd’hui d’avancer une solution technique réaliste pour ramener à une situation normale. On se souvient tous de l’opération complétement ridicule qui consistait à lacher de l’eau depuis des hélicoptères !! Quand on connait la quantité de chaleur nécessaire à refroidir un réacteur en fonctionnement … Sans commentaires !!

On s’apercoit maintenant que Tepco est AUSSI incapable de protéger ses propres employés !!! Trois ouvriers, chaussés seulement de bottines en caoutchouc, ont été contaminés jeudi et vendredi par une flaque d’eau très fortement radioactive lors d’une intervention dans la turbine située derrière le réacteur 3. Deux ont dû être hospitalisés avec des brûlures aux pieds.

Au total, 17 ouvriers ont été exposés à des radiations supérieures à la limite autorisée depuis le 11 mars.

Le gouvernement a ordonné à Tepco « d’améliorer la gestion du personnel, afin d’empêcher la répétition de ce genre d’accident ».

 

Que disent les politiques ?

« Nous travaillons à ce que la situation n’empire pas » à la centrale de Fukushima, a déclaré le Premier ministre japonais, hier Vendredi 25 Mars 2011. © Jiji Press / AFP

Hier, Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, a invité les Etats à « tirer des leçons » de la crise nucléaire en cours au Japon.

En dehors des qualités de courage et d’esprit de solidarité mis en oeuvre par les japonais, on peut aussi accorder à leur gouvernement une certaine « transparence », transparence que la société Tepco n’a pas le courage d’avoir.

 

Alors, pourquoi nos politiques n’ont-ils pas cette même transparence ? Et bien, la réponse tient en 2 mots : INTERET ECONOMIQUE !!!

En effet, la France mise beaucoup sur la vente du projet EPR à d’autres nations.     2 réacteurs EPR déjà vendus à l’Inde  … D’autres contrats en cours de négociations …

Alors, forcément, Sarko se transforme en ingénieur du nucléaire !!!

 

Topics: Nucléaire, Santé | No Comments »

Comments